Publier ses notes privées publiquement mais de manière privée | publicnote

Sécurité / Vie Privée oct. 28, 2020

Oui, c'est ce titre à rallonge que j'ai décidé de garder.

Il y a quelque temps, voire années, je suis tombé sur un site assez sympa du nom de passphrase.io. Le concept de ce site est de créer un carnet de notes publiques, mais seuls ceux qui connaissent la phrase pour y accéder peuvent en voir le contenu.

Bref, j'ai finalement assez vite laissé tomber ce site pour au final m'en rappeler récemment et apprendre que le créateur de passphrase.io a créé une deuxième version à son projet : publicnote

Capture d'écran de la page d'accueil de publicnote.com

Comme l'indique assez clairement le nom du site, on est en face de quelque-chose d'assez public et d'assez notatif (notateur ?).

Semblable à son prédécesseur, le principe tien sur une note textuelle, identifiée par une suite de caractère du choix de son créateur. Ça signifie que pour accéder à une note il faut connaître son titre, et que techniquement, toutes les notes sont publiques. Alors évidemment, créer une note, avec comme titre "Mot de passe" tout en mettant ses mots de passe dedans c'est assez crétin. Ouais on est en 2020 et j'ai utilisé ce terme ouais.

J'aime beaucoup ce principe, l'idée d'une ouverture complète au monde, une accessibilité complète, sous réserve de connaître quelques caractères.

On peut donc se mettre en ligne des trucs à partager, une liste à pas oublier ou même ouvrir un blog un peu secret dont les titres sont connus que de certaines personnes.

Au niveau des cas d'usage, son créateur Daniel Routman, nous en liste quelques-un sur la page d'accueil de son service :

  • Notes personnelles
  • Copier-Coller du texte d'un appareil à un autre
  • Accéder à des notes depuis un ordinateur public
  • Envoyer des messages privés "anonymement"
  • Discuter avec des gens
  • Poster des blagues et de l'ASCII art
  • Mettre en place des puzzles ou des chasses au trésor
  • Faire des annonces ou de la pub
  • Perdre son temps

Je dois avouer que c'est sur ce dernier usage que je passe le plus de temps 😀 Parce que c'est assez grisant de taper des mots ou des phrases en espérant que quelqu'un y a déjà pensé et a rajouté quelque chose à l'intérieur. C'est un peu une chasse au trésor où on sait qu'il y a quelque chose d'enfoui dans un terrain infini sans pour autant savoir où creuser ni ce qu'on va trouver.

Le mot "happy" est tapé dans la barre du titre de la note. les utilisateurs ont ensuite entrepris d'écrire une liste des différentes choses qui les rendent heureux. (On peut voir 2 fois "pisser dehors")
Exemple de note écrite sous le titre "Happy"

Pour rentrer dans les détails un peu plus techniques, il est bon de savoir que chaque note est chiffrée en utilisant le titre comme clé de chiffrement. Le titre n'étant jamais dévoilé autrement que par ceux qui le connaissent, ça implique que si l'on ne connaît pas exactement le titre d'une note il est impossible d'en lire le contenu. Le titre étant également la clé de chiffrement, on peut donc comprendre que plus la clé sera compliquée, plus la note sera difficile à être lue.

En parlant de Daniel Routman, on peut remarquer que la prise de note est un point de départ à plusieurs de ses projets, publicnote faisant partie d'une lignée de 3 applications de prise de notes avec passphrase.io donc je parlais au début, et ncrypt.org le plus récent et actuellement seul mis à jour depuis début 2020. Ce dernier projet est d'ailleurs axé sur la note personnelle et privée contrairement aux deux autres.

Dans tous les cas, j'aime bien ces petits projets qui sortent de nulle part, que personne ne connait. C'est juste des idées qui sont réalisées et ça fait du bien de voir ce genre d'initiatives apparaître.

Y a pas forcément toujours besoin d'en dire beaucoup, mais ces initiatives qui créent une espèce de stéganographie chiffrée (oui ces termes ne vont pas tellement ensemble) m'ont toujours fasciné et savoir que des choses secrètes sont disponibles pour quiconque veut s'y pencher ça me plaît énormément 🙂 (c.f. mon article sur les dead drops).

Restez curieux, et n'hésitez pas à chercher ma note !